Une assurance NAC à quoi ça sert ?

Pensez à assurer votre animal

Vous êtes inquiet concernant la santé de votre animal de compagnie, que cela soit un serpent, un lapin ou encore un furet et vous ne savez quelle assurance choisir ?

Pensez à vérifier que la compagnie d’assurance possède des offres adaptées à votre animal, toute ne propose pas de protéger les reptiles, rongeurs et autres NAC.

Nouveaux animaux de compagnie

Liste des NAC

Les NAC sont divers et variés et regroupe en réalité un très grand nombre d’espèces allant des espèces exotiques aux des espèces déjà domestiquées.

Exemples :

  • Rongeurs : souris, rat, gerbille, cochon d’Inde, rat, hamster, chinchilla…
  • Carnivores : furets, hermines…
  • Divers : lapins, cochons, singes…
  • Serpents : boas, pythons…
  • Tortues : tortue d’Hermannla, tortue de Floride…
  • Lézards : iguanes, geckos, caméléons…
  • Arthropodes : araignées, scorpions…
  • Insectes : phasmes, phylliidae…
  • Amphibiens : grenouilles rieuses, dendrobates…
  • Oiseaux : perruches, perroquets, canaris, toucans…

Comme vous pouvez le constater, cette « famille » d’animaux de compagnie englobe de nombreux animaux.

Obligation d’assurance ?

Seul l’identification des NAC (nouveaux animaux de compagnie) est obligatoire et encore tout dépendra de la race. En effet, on ne demandera pas les mêmes démarches selon que vous possédiez un lapin, un chinchilla, un perroquet ou un serpent.
L’assurance quant à elle, fonctionnera comme une assurance classique, mais n’est pas obligatoire.

Cependant il est fortément conseillé de vous assurer pour protéger votre animal en cas de souci. Le coût est généralement faible, de l’ordre de moins de 10€ par mois, ce qui vous permettra de recevoir des remboursements sur les frais médicaux.
Les rendez-vous chez le vétérinaire ne seront plus une contrainte coûteuse, mais un moment obligatoire pour prendre soin de votre animal de compagnie.

Nous vous conseillons de surveiller :

  • Frais de dossier.
  • Le tarif annuel selon l’âge.
  • Remboursement des frais vétérinaire.
  • Remboursement des médicaments.
  • Des formules évolutives selon les animaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *