Qu’est ce qu’un NAC ?

Il s’agit d’animaux de compagnie non conventionnels comme les perroquets, les serpents, les crocodiles ou encore les mygales.
Apparue vers les années 1980, l’acronyme a été créée par Michel Bellangeon, un vétérinaire surpris par la hausse du nombre de consultations pour ces animaux exotiques.

Vous en avez sûrement déjà entendu parlé, à la télévision, à la radio ou alors vous avez croisé cet acronyme dans un magazine ou sur Internet, mais vous ne savez pas de quoi il s’agit ?

Aucun souci, nous allons vous les présenter ci-dessous.

Qu’est ce que sont les NAC ?

Commençons par le début, NAC signifie « nouveaux animaux de compagnie » et ils font référence à des animaux moins connus, plus exotiques : certains rongeurs, des singes, des araignées ou encore des serpents… Oui, il n’y a pas que les chats et les chiens dans la vie ! Ces animaux sont également considérés comme des animaux de compagnie, même s’ils ne sont pas conventionnels.

Attention, si vous êtes intéressés par ce type d’animaux, cela ne se fera pas comme adopter un chiot ou un chaton ! Un NAC est soumis à une réglementation stricte.
Pour certains animaux, il vous faudra une autorisation particulière (voir l’arrêté du 10 août 2004 qui réglemente l’élevage d’agrément d’animaux d’espèces non domestiques).

Certains animaux sont tout simplement interdit, renseignez-vous bien avant de vous en procurer un pour ne pas être hors la loi. De même, certaines assurances refuseront de vous couvrir, autant éviter de risquer une amende ou de ne pas pouvoir prendre soin de l’animal. Vous ne devez pas oublier qu’adopter un animal entrainer des responsabilités envers vos voisins, vos proches, mais également envers l’animal.

Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez adopter un nouvel animal de compagnie, d’autres obstacles vous feront également face.

Risques liés aux NAC

Comme il s’agit d’animaux hors norme, cela entraine des soucis qui sont hors normes également. Avoir un animal qui sort de l’ordinaire peut avoir ses attraits, mais cela pose également un souci d’ordre éthique, ces animaux ne naissent pas toujours en élevage et sont donc capturés en pleine nature… En plus de la mise en danger de certaines espèces, le braconnage et l’honnêteté des vendeurs sont à remettre en question. On retrouve malheureusement beaucoup d’animaux importés illégalement en France.

De même, il est difficile d’élever des animaux que nous ne connaissons pas ou peu. Quand on accueille un chat, on sait grosso-modo combien il nous coutera en nourriture, en assurance, jouets… ce qui n’est pas le cas d’un serpent ! Malheureusement, ce sont les animaux qui en souffrent le plus, car ils sont abandonnés par des propriétaires totalement dépassés.

Enfin nul besoin de lister les dangers pour la santé et l’environnement… S’occuper d’une araigné ou d’un serpent n’est pas aussi simple que de s’occuper de poissons rouges, d’autant plus qu’ils peuvent être porteurs de maladies pour les animaux, voire même pour les Hommes.

serpent NAC

Assurer son NAC

Il est possible d’assurer votre animal, encore que selon les espèces et les assurances, vous pourrez plus ou moins facilement le faire.
On trouve plusieurs contrats d’assurance proposant d’assurer les NAC, mais tous les animaux ne sont pas couverts.
Par contre une assurance pour NAC ne coûte en général pas très cher, alors n’hésitez pas à vous couvrir !

2 Responses to “Qu’est ce qu’un NAC ?

  • Bonjour, savez-vous si le phénomène est encore d’actualité ? J’ai vu il y a quelques années des personnes balader des furets, des lapins… mais j’en vois de moins en moins. Avez-vous des statistiques à ce sujet ?

  • Bonjour Jean, malheureusement nous n’avons pas de statistiques détaillées à ce sujet, si jamais vous en trouvez, nous sommes preneurs !

    Bonne fin de journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *