Les parasites des animaux

Les parasites, comme les vers, les puces ou les tiques, peuvent être à l’origine de maladies communes à l’animal et à l’Homme.

En effet, les parasites comme les puces, les tiques ou les vers sont nés pour vivre aux dépens d’un hôte, qui est le plus souvent un animal, mais certains parasites peuvent aussi infecter l’Homme.
Le parasitisme affecte la santé de l’hôte…

Puces, tiques et vers

Pour les familles avec enfants ou les personnes fragiles et autres situations à risque, un traitement mensuel de vos animaux contre ces parasites est particulièrement recommandé. Un simple geste permet de protéger l’ensemble de votre foyer contre les parasites les plus fréquents.
Vétérinaires et médecins sont là pour vous donner les meilleurs conseils sur les règles d’hygiène et la solution de traitement adaptée à votre situation.

Comment un animal attrape des parasites ?

Il est possible d’éviter ce type de parasites, mais aussi d’éviter les conséquences sur sa santé et sur la vôtre.

Puces

Les puces sont actives toute l’année car elles peuvent survivre dans les habitations. Elles sautent sur leur hôte (Homme, chien, chat…) à partir du site d’éclosion, puis vivent dans le pelage de l’animal et se nourrissent de sang.
Les piqûres répétées peuvent provoquer des réactions allergiques. Les puces peuvent aussi transmettre des maladies à l’Homme, comme la fièvre boutonneuse à puces ou la maladie des griffes du chat.

Tiques

Les tiques sont actives du printemps à l’automne : les pics d’activité dépendent de l’espèce de tiques et du climat. Elles se postent sur des herbes hautes et s’agrippent à l’Homme ou à l’animal lorsqu’il passe à proximité. Les tiques se fixent pour prendre un repas de sang de plusieurs jours. Elles transmettent des maladies parfois mortelles pour le chien comme la piroplasmose. Les tiques transmettent également maladie de Lyme qui affecte les hommes, les chiens ou les chevaux.

tique de cayenne

Ver ascaris

Les vers ascaris sont fréquents chez les chiens et les chats.
Les déjections animales peuvent contaminer les sols avec des œufs d’ascaris. Ces œufs peuvent persister jusqu’à 2 ans dans l’environnement et contaminer les hommes et les animaux. Une des causes de contamination de l’Homme est la contamination des aliments ou la mise à la bouche de mains sales. les enfants de moins de 8 ans, les adultes de plus de 65 ans et les personnes immunodéprimées sont les plus fragiles vis-à-vis de ce parasite. Les vers ascaris peuvent provoquer des symptômes grave chez l’Homme comme des douleurs digestives, des signes neurologiques et même la perte de la vue.

Protéger votre animal, c’est protéger votre famille

En traitant régulièrement votre chien et votre chat contre les parasites, vous participez à la protection de votre famille contre les risques de maladies ou d’infections.
Vermifuger et contrôler les puces et les tiques sont des mesures clés. Ces traitements sont réellement efficaces si leur fréquence est adaptée à votre situation. Dans certains cas, un traitement mensuel de vos chiens et de vos chats contre les puces, les tiques et les vers ascaris est conseillé.

Demandez conseil à votre vétérinaire pour connaître le calendrier de traitement le plus adapté à votre situation. A ce sujet, sachez que des visites régulières chez vos vétérinaire sont essentielles à la bonne santé de votre animal et à la protection de votre famille.

2 veterinaires avec un chien

Des précautions à adopter

  • Tenez à jour le calendrier des traitements antiparasitaires externes et internes et les vaccinations de votre animal.
  • Ramassez tous les jours les déjections de vos animaux.
  • Apportez à votre animal une alimentation saine en évitant les viandes crues et les abats.
  • Pensez à vous laver régulièrement les mains.
  • Ne laissez pas votre animal lécher votre visage.
  • Lavez les aliments crus à l’eau claire avant de les consommer.
  • Faites en sorte de prévenir les piqûres de puces, tiques et moustiques.
  • Demandez conseil à votre vétérinaire et à votre médecin avant de partir en voyage.

Prévention antiparasitaires

Voici des conseils d’experts concernant ces parasites.

Puces

Les protocoles de prévention sont personnalisés et dépendent de la saison, du nombre d’animaux dans la maison, du niveau de contamination environnementale et du fait que l’animal souffre ou non d’allergie aux piqûres de puces.

Tiques

La prévention doit être mise en place pendant la période d’activité des tiques, du printemps à l’automne, pour limiter la transmission de maladies :

  • traitement acaricide pour l’animal
  • protection des bras et jambes avec des vêtements longs pour l’Homme

Ascaris

Lorsque l’animal vit dans un environnement avec de jeunes enfants ou des personnes fragiles, il est recommandé de vermifuger tous les mois l’animal.
Si l’animal n’a pas de contact à risque, une vermifugation 4 fois par an de l’animal est recommandée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *